USS INTRUDER - Spécifications Techniques


Classe : Intruder


Systèmes furtifs

Le USS Intruder est avant-tout un vaisseau furtif.

Il est équipé d'un Camouflage Holographique Adaptatif, et l'intégralité de ses systèmes a été optimisée afin de dégager le minimum d'énergie et rendre sa signature quasiment indétectable.

La coque est également recouverte d'un revêtement en similichondrite qui absorbe en partie les émissions énergétique.

Sans être aussi efficace qu'un bouclier occulteur, le mode furtif donne d'excellents résultats.

A noter cependant : les phasers et les boucliers interfèrent avec le camouflage holographique. Il est impossible d'utiliser les deux en même temps.

Systèmes informatiques

L'Intruder embarque un équipage réduit, relativement aux nécessités son équipement. Pour palier à ce problème, de nombreux systèmes sont automatisés. La place est également réduite, le vaisseau est donc équipé d'un Système de Stockage Dématérialisé.

Afin d'en faciliter la gestion, l'Intruder été équipée une intelligence artificielle à interface holographique dotée d'algorithmes de personnalité similaires à ceux utilisés par le HMU, mais avec une attitude un peu plus conciliante.

Officiellement baptisée “INTRUDER Hotel-Alpha-India”, l'équipage l'a rapidement surnommée ”Trudy”.

Système de propulsion à impulsion

En plus du système de propulsion à impulsion principal l'Intruder dispose également de propulseur de manœuvre lui permettant une plus grande capacité de mouvement.

Sa structure et son intégrité structurelle ont été renforcées afin de lui permettre de supporter des changements de trajectoire à haute vélocité. L'Intruder est capable de supporter des tensions structurelles qui disloqueraient un autre vaisseau.

En cas de défaillance du système de propulsion à impulsion principal, la propulsion à impulsion de manœuvre peut prendre le relais, mais l'Intruder perd alors sa manœuvrabilité.

Système de propulsion à distorsion

Nacelles de distorsion standard, alimentées par un réacteur expérimental UbiQ.

Système de propulsion à transdistorsion

En plus des systèmes de propulsion à impulsion et à distorsion, l'USS Intruder est le premier vaisseau à être équipé d'un système de transdistorsion par effet de puits quantique (et à être capable de supporter les contrainte de telles vitesses).

Le système ne permet au vaisseau de ne voyager en transdistorsion que pendant 42 secondes, et après utilisation, les bobines de transdistorsion ont besoin de 5 heures avant de pouvoir être utilisées de nouveau.

Malgré ses limitations, ces “sauts de puce” permettent à l'Intruder d'échapper à n'importe quel poursuivant équipé de moteurs conventionnels.

  • Vitesse de croisière normale : Warp 7
  • Vitesse de croisière maximale : Warp 9.8
  • Vitesse maximale enregistrée : Warp 12 pendant 42 secondes (transdistorsion)



Armement

L'armement est l'un des systèmes ayant la plus importante signature énergétique à bord d'un vaisseau. Par ailleurs, les phasers classiques interfèrent avec le fonctionnement du camouflage holographique et les torpilles quantique ont elles aussi une signature facilement repérable.

Pour que l'armement ne nuise pas à la furtivité de l'Intruder, ses concepteurs l'ont équipé d'un système d'armement MIR par warp drivers.
Grâce à cet armement, l'Intruder peut ouvrir le feu sans trahir sa position.

Au cas où il serait découvert, l'Intruder ne manque pas de ressources pour autant : en plus des MIR, il dispose d'un armement classique comprenant : bandes phaser, lanceurs de torpilles quantiques et lanceurs de micro torpilles Phalanx.

Défenses

L'Intruder dispose de boucliers déflecteurs standards. Consommation : 2.000.000 TeraJoules.

Cependant, ils interfèrent avec le fonctionnement du système de camouflage holographique, qui nécessite 2.750.000 TeraJoules au minimum (Capacités maximale produite par le réacteur : 4.125.000 TeraJoules)

Par conséquent, il y avait un risque que, s'il était découvert, l'Intruder essuie plusieurs tirs ennemis avant de pouvoir lever ses boucliers.

Une solution aurait été d'augmenter l'épaisseur de la coque, mais ce surplus de masse aurait nuit à la manœuvrabilité du vaisseau. Ses concepteurs ont donc mis au point un système de renforts de coque autorépliquants qui permettent à l'Intruder de survivre le temps de lever ses bouclier, et continuent de le protéger au cas où ceux-ci viendrait à être détruits.

Lors d'une mission spéciale, le vaisseau a été équipé de revêtement bioluminescent afin d'améliorer la sécurité intérieure même en cas d'absence totale d'énergie.

 
vaisseaux/federation/uss_intruder/specifications_techniques.txt · Dernière modification: 2015/10/26 23:29 par westermann
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki