CLASSE INTRUDER

La classe Intruder a été développée peu avant la Guerre du Dominion pour les missions de reconnaissance furtives, afin de pallier à l'absence de boucliers occulteurs sur les vaisseaux de la Fédération.

Selon le cahier des charges, les vaisseaux de cette classe devaient bénéficier de la technologie de camouflage holographique adaptatif développé pour le USS Imzadi, et être optimisés afin de projeter une signature énergétique minimale.
Ils devaient, en outre, avoir une vitesse et des capacités de manœuvre supérieurs.

Durant la guerre contre le Dominion, les vaisseaux de classe Intruder auraient été le véhicule idéal pour infiltrer le territoire ennemi, reconnaître les installations vitale, y déposer un commando, puis filer en vitesse. Mais en raison de ses coûts de production trop élevés, la production n'a jamais été lancée.

La classe Intruder a été victime de sa trop haute technologie : la quasi totalité de ses systèmes étant novateurs, ils n'étaient pas encore produits en série.
Dans le temps nécessaire pour construire un seul Intruder, il était possible de construire trois Defiants. Et avec le prix d'un seul Intruder, on pouvait payer un Sovereign tout entier, moquette incluse.

Ainsi pendant les deux premières années, seul le prototype, le USS Intruder NX-84507 est entré en service, et est actuellement utilisé par StarFleet Ingeneering comme plate-forme expérimentale pour tester ses nouveaux concepts, et par StarFleet Academy.

A partir de la fin 2376, on recommenca à produire plusieurs unités pour appuyer certaines flottes d´exploration.


Dimensions

Longueur : 109.8 m

Diametre : 79 m

Hauteur : 33 m

Nombre de ponts : 4 (pas de separation de soucoupe)

Tonnage : 310 000 tonnes

Equipage

Officiers et membres d'equipage : 25

Civils/Familles - 5

Capacité maximale d'evacuation : 110

Diagrammes

Vues






Missions

- Missions de reconnaissance avancée

- Missions d'infiltration

Passerelle

Détecteurs tactiques (28) et de navigation (24)

Resolution des détecteurs courte portée : 7 années-lumiere

Resolution moyenne et longue portée des détecteurs : 21 années-lumiere

Toujours dans le but d'augmenter la furtivité de la classe Intruder, l'accent a été mis sur les détecteurs passifs. Ils sont, à l'heure actuelle, les plus fins jamais mis en service par Starfleet mais requièrent un équilibrage fréquent.

Systèmes informatiques

Logiciel d'interface (acces aux banques de données de l'ordinateur principal) : LCARS 2.5 (Library Computer Access and Retrieval System)

Intelligence artificielle à interface holographique.

HMU (officier Medical holographique d'urgence) modèle Mark II.
Des holoprojecteurs sont disposés sur tous les ponts.

Capacité totale de 420.5 MegaQuads. Nombre de modules dediés : 1400

Système de stockage dématérialisé

Systèmes de propulsion à distorsion


Réacteur Warp M / ARA : UbiQ

Fuel (MRI) : Deutérium réfrigéré

Fuel (ARI ) : Antihydrogène

Catalyseur de réaction M / AM : Matrice tricobalt/paralithium

Systèmes de propulsion à transdistorsion

Vitesse Warp

  • Vitesse de croisière normale : Warp 7
  • Vitesse de croisière maximale : Warp 9.8
  • Vitesse maximale enregistrée : Warp 12 pendant 42 secondes

Système de propulsion à impulsion

Système de propulsion à impulsion principal.

Système de propulsion à impulsion de manœuvre.

Systèmes de téléportation

Systèmes de téléportation : 3 (2 personnels, 1 cargo)

Systemes de communication

Portée de transmission des communications et des données personnelles : 800km

Vitesse de transmission - 18.5 kiloquads par seconde

Vitesse de transmission subspatiale - 9.9997 warp

Portée des combadges : 500 km entre deux combadges - 40.000 km entre un combadge et un navire.

Armement

- 2 warp drivers 5.2 (MIR / sondes Phantom)

- 3 bandes phaser type XII (2 dorsales, 1 ventrale)

- 2 tubes lance torpilles “rapid fire” (Mark Q-II Quantum Torpedoes)

- 6 tubes lance torpilles (Micro torpilles "Phalanx" et système anti-occultation Hedgehog)

- 3 Projecteurs de rayon-tracteur (1 coque ventrale,1 à l'arrière de la soucoupe,1 sous la soucoupe) (portée : 30,000 km)

Systemes de Défense

Système furtif : Camouflage Holographique Adaptatif

Boucliers deflecteur : Generateurs de champ de graviton subspatial symetrique standard d'une capacité de 2,000,000 TeraJoules.
Les boucliers interférant avec le camouflage holographique, il est impossible de faire fonctionner les deux en même temps.

Coque : Coque principale simple en alliage de duranium/tritanium, renforts de coque autorépliquants en alliage de duranium/tritanium, revêtement de surface en similichondrite.

Champ d'intégrité structurel renforcé.

Nacelles : 14 nacelles de sauvetage

Divers

Capacité diplomatique : N/A

Cycle de refection :

  • Durée de vie : 20 ans
  • Réapprovisionnement : Tous les 6 mois
  • Entretien mineur : 1 an
  • Entretien majeur : 5 ans

Hangar à navettes & garage

Navettes :


Véhicules terrestres :

  • 1 buggy de remplacement Argo
  • 2 véhicules scientifiques modulaires (biologie / géologie)
  • 1 VCI Iirk-145)


Navires Produits









Classe Aachen- Classe Aerie - Classe Ajax - Classe Akira - Classe Akula - Classe Amarillo - Classe Ambassador - Classe Andromeda - Classe Antares - Classe Apollo - Module Ares - Classe Archer - Classe Asia - Classe Avenger - Classe Baikal - Classe Bison - Classe Belleau Wood - Classe blackbird - Classe Bradbury - Classe Caesar - Classe Capella - Classe Centaur - Classe Challenger - Classe Charleston - Classe Cheyenne - Classe Chimera - Classe Comet - Classe Conestoga - Classe Conqueror - Classe Constellation - Classe Constitution - Classe Constitution (refonte) - Classe Deadalus - Classe Défiant - Classe Deneva - Classe Dragon - Classe DY-100 - Classe DY-500 - Classe Eagle - Classe Excalibur - Classe Excelsior - Classe Eminence - Classe Fabrux - Classe Farragut - Classe Fireball - Classe Freedom - Classe Gagarin - Classe Galaxy - Classe Geographic - Classe Hannibal - Classe Hercule - Classe Hermes - Classe Himalaya - Classe Holoship - Classe Hokule'a - Classe Hydra - Classe Hyperion - Classe Indus - Classe Intrepid Mk-I - Classe Intrepid - Classe Intruder - Classe Istanbul - Classe J - Classe Kestrel - Classe Korolev - Classe Krechet - Classe Lincoln - Classe Little Nell - Classe Luna - Classe Marconi - Classe Mauretania - Classe Mediterranean - Classe Merced - Classe Minotaur - Classe Miranda - Classe Moskva - Classe Mosquito - Classe Nebula - Classe Newton - Classe New Orleans - Classe Niagara - Classe Norway - Classe Nova - Classe NX - Classe Oberth - Classe Ocean - Classe Olympic - Classe Olympus Mons - Classe Paris - Classe Pionner - Classe Prometheus - Classe Polaris - Classe Ptolemy - Classe Powhatan - Classe Quetzalcoatl - Classe Ramses - Classe Raven - Classe Reid Fleming - Classe Renaissance - Classe Rigel - Classe San-Fransisco - Classe Sabre - Classe Saladin - Classe Sequoia - Classe Shelley - Classe Sovereign - Classe Soyuz - Classe Splendor - Classe Springfield - Classe Steamrunner - Classe Surak - Classe Swordfish - Classe Sydney - Classe Tannhauser - Classe Torsk - Classe Valiant - Classe Venture Star - Classe Vladivostok - Classe Wambundu - Classe Wasp - Classe Yeager - Classe Yorkshire - Classe Yortown - Classe Y - Classe Zodiac - Classe Zodiac MK II


 
scitech/asdb/intruder.txt · Dernière modification: 2017/01/13 23:38 par iransor
 
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki